• Appel à l'émerveillement ... avec Morganne

    Appel à l'émerveillement ... avec Morganne

    Appel à l'émerveillement

    Appelons le printemps,
    Adieu le mauvais temps.
    Fiche le camp la neige.
    Je ne suis pas blanche neige.
     
    Vouloir sentir sur ma peau le soleil,
    Des rayons purs, qui m'émerveillent.
    Des fleurs par milliers sur les cerisiers.
    Des oiseaux chanteurs dans les oliviers.
     
    Voir pointer des bourgeons,
    De nouvelles fleurs à profusion.
    Les sentir, être émerveillé
    Par toutes ses odeurs, ses beautés.
     
    Regarder ses mésanges flâner,
    Afin de nourrir leurs futurs bébés.
    Les entendre tendrement chantonner,
    Pour ouvrir doucement la porte à l'été.

    Poussons la grille du jardin,
    Nous ferons décamper le lapin.
    Émerveillement de tous les instants.
    Les glycines nous offre leur éblouissement.

    Partir à la conquête des pâquerettes,
    S'allonger parmi comme sous la couette.
    Oublions le parfum de la mélancolie,
    Les soucis pareront assez tôt dans cet abri.
     
    Un banc de pierre prône ici,
    Une tonnelle de roses fleurira dans ce paradis.
    Viens me rejoindre, toi le poète.
    Ensemble on fera des vers, comme on les aime.

    Morganne et Moi
    (12/02/09)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :